L’importance d’un bon plan de match

On entend souvent que seuls les fous ne changent jamais d’idée. Et bien il faut peut-être être un peu fou pour se lancer en affaires! Il est en effet important de prendre le temps d’établir un plan de match rigoureux avant de se lancer en affaires et surtout, de s’y tenir au moins un certain temps.

 

L’incertitude du départ

Partir une entreprise inclus une bonne dose d’incertitude de par le risque que ça présente. Il est donc normal de se remettre en questions régulièrement. Il est donc d’autant plus important de commencer par prendre le temps de se faire un plan d’affaire rigoureux, de le présenter à des gens de confiance pour s’assurer que son modèle d’affaires, son montage financier et ses idées sont viables avant de se lancer.

Une fois que vous avez votre plan en main, vous pourrez-vous rappeler des efforts que vous y avez mis et de la crédibilité des gens qui l’on endossé et qui ont cru en votre idée au départ. Quand l’envie de changer radicalement de cap vous prend, rappelez-vous que vous ne vous êtes pas lancé en affaires sur un coup de tête et que, transformer votre modèle sur le coup d’une impulsion rendrait inutile tout le chemin parcouru. Si vraiment vous sentez le besoin de changer radicalement votre entreprise, je vous conseille de refaire l’exercice de départ et d’ensuite comparer vos deux plans d’affaires pour évaluer lequel a le plus de potentiel.

Ne tenez alors jamais compte du temps déjà investi et des obstacles surmontés, évaluez toujours vos options comme en vous imaginant au premier jour. Après tout, ce qui est fait est fait et vous ne pourrez pas revenir en arrière!

 

L’excitation d’une opportunité d’affaires

En plus d’être stressant, se lancer en affaires est d’autant plus stimulant. Vous risquez de vouloir saisir chaque opportunité qui se présente à vous. Attention! Au risque de jouer les « casseurs de party », vous éparpiller dès vos débuts risque de diluer vos efforts et d’augmenter vos investissements alors que votre entreprise est encore fragile. Commencez par solidifier vos bases, devenez le meilleur dans ce qui vous démarque et ensuite élargissez votre champ d’opérations. Si la signature d’un nouveau client requiert l’embauche de 2 employés spécialisés alors que vous n’êtes que 3, assurez-vous d’avoir les reins suffisamment solides et ne misez pas uniquement sur le potentiel que ce client pourrait représenter dans 5 ans. Surtout si vous ne voyez aucune autre manière de rentabiliser le temps de ces nouveaux employés!

 

Finalement, s’adapter au marché

S’il est important d’avoir un plan solide et de s’y tenir un certain temps pour s’assurer de bien évaluer son plein potentiel, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’adapter au marché. Ainsi, plusieurs entreprises, incluant LinkedIn, Apple et plusieurs autres ont adapté leur modèle initial sur la base des demandes de leurs clients. Avant de  procédé, ils ont tout de même pris le temps d’établir leurs bases et de tester le potentiel de leur première idée plus que nécessaire. C’est d’ailleurs cette première phase qui leur a permis de recevoir suffisamment de demandes pour s’assurer que leur changement de cap en valait la chandelle.

Bref, si vous vous lancez en affaires, soyez assez fous pour ne pas changer d’idée,  ayez confiance en vous et en vos intuitions et écoutez vos clients, ils vous diront vers où aller.

 

Auteur

David Brochu, Associé, VP Stratégie & Croissance Internationale